Publicités

1 commentaire

  1. LES PROCHAINES ÉLECTIONS VONT -ELLES RESOUDRE LES PROBLÈMES DU PAYS?

    Par Jean-Marie Mondésir
    L’édition en ligne du quotidien Le nouvelliste a révélé que 187 dirigeants de partis et groupements politiques ont investi le Bureau du Conseil électoral provisoire (CEP) le 20 mars 2015 pour procéder à l’enregistrement de leurs partis ou regroupements politiques pour les prochaines élections démocratiques. Même les dirigeants extrémistes qui exploitaient la misère du peuple avec un discours populiste à saveur nationaliste, se précipitaient pour inscrire leur regroupement afin de pouvoir participer aux prochaines courses électorales. On doit se rappeler que les pseudo-démocrates qui forment l’opposition sans légitimité populaire exigeaient le départ du président élu afin de mettre le pays à feu et à sang. Leurs diverses manifestations initiées avec violence n’ont pas eu les effets escomptés. Ils décident enfin de jouer le jeu démocratique en participant au processus électoral. Ils ne tarderont pas à recevoir le verdict de la population désabusée avec des crises incessantes sans fondements idéologiques.

    L’année 2015 marque un siècle d’occupation américaine en Haïti, pourtant les magouilleurs de la scène politique cherchaient à y mettre le bordel pour justifier la présence de la Minustah sur le sol de Dessalines. Dépourvus de moyens financiers pour payer les manifestants, ils finissent par comprendre que la communauté internationale mise sur l’équipe du président Martelly au lieu de cautionner leur procédé dilatoire qui ne tient pas compte des réalités socio-économiques du pays. Pour les bailleurs de fonds, Joseph Michel Martelly représente et symbolise la stabilité. Il manifestait sa bonne foi en cherchant une solution négociée pour résoudre la crise politique de fin de l’année. Le président acceptait de faire des compromis avec les parlementaires pour tenter de sauver les meubles. Ils ont préféré de faire le dilatoire afin de renforcer inconsciemment l’autorité du pouvoir central.

    Les extrémistes de l’opposition ont fini par comprendre que le renversement du régime présidentiel passe nécessairement par leur participation au processus démocratique. Ils doivent chercher à convaincre le peuple sur l’ensemble du territoire pour gagner la majorité de son vote. Il est à se demander : Est-ce que la décision de s’inscrire au CEP n’est pas la résultante de l’offre du support financier de l’État? Est-ce qu’ils pensent vraiment remporter la majorité au cours d’un processus électoral libre et démocratique? Le résultat des prochaines élections donnera raison à ceux et celles qui exploitent la souffrance de la masse pour atteindre leur objectif politique. Il est inconcevable que 187 partis et groupements politiques veulent participer aux prochaines élections dans un pays qui possède peu de ressources. Son environnement se trouve dans un état lamentable, le système de santé et celui de l’éducation font face à des difficultés majeures.

    Existe -t-il un parti ou un groupement politique qui propose un projet de société magique pour trouver des solutions miracles à des problèmes récurrents de chômage, de corruption et de gaspillage des fonds publics.

    La Chine est la deuxième puissance économique mondiale, pourtant ce pays n’accepte pas le multipartisme. Les dirigeants politiques haïtiens sont en train d’abuser les règles démocratiques. Dans n’importe quel pays de l’Amérique latine un vote coûte 23 dollars alors qu’en Haïti cela coûte 44 dollars. Le calendrier électoral n’a pas tenu compte des capacités financières du pays et la pauvreté des partis politiques. On aurait pu avoir un processus électoral en deux temps et le peuple aura à faire deux choix sur son bulletin de vote. Tous les acteurs du processus cherchent à faire un usage démesuré des maigres ressources du pays. C’est dommage pour mon cher pays, Haïti…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s