LA 50e LÉGISLATURE NE SE PRÉOCCUPE PAS D’AMENDER LA CONSTITUTION DE 1987.

 

Plusieurs juristes chevronnés s’accordent à dire que la constitution haïtienne de 1987 ne correspond pas aux valeurs de la société. Les institutions qu’elle préconise ne fonctionnent pas dans la réalité. Elles sont trop dispendieuses à mettre en œuvre et elles ne répondent plus aux aspirations populaires. La loi-mère présente des difficultés majeures d’adaptation, elle est confuse, complexe, contradictoire et ambiguë. Elle constitue un élément de division, de discrimination et de gaspillage économique. L’amendement constitutionnel s’avère une nécessité de manière à mettre le pays sur les rails du développement. C’est bien dommage que les députés n’aient pas compris leurs rôles et leurs fonctions au Parlement.

Pour le Député Jerry Tardieu, les parlementaires ont tué l’amendement, mais ils ne pourront jamais faire disparaître le rapport de la Commission Spéciale. Fruit d’une large consultation nationale, ce rapport servira de base aux travaux d’une assemblée constituante qui viendra proposer au pays une nouvelle charte fondamentale…

Il faut croire que les parlementaires de la 50e législature n’ont pas intérêt à changer le statu quo du fait que cela les arrange grandement. Avec la situation actuelle, ils peuvent faire du marchandage et des tractations politiques pour se faire corrompre sans fournir de résultat probant. Ils n’ont aucun gène à partir en vacances pour ne plus revenir au Parlement sans statuer sur le travail de la commission spéciale chargée de proposer des amendements à la constitution de 1987. Ils sont partis dans les mêmes conditions qu’ils étaient rentrés à la chambre basse en 2015. Ils ne souhaitaient apporter aucun changement à quelque chose qui fonctionne dans leurs meilleurs intérêts.

Dans l’opinion publique, ils prétendent défendre les intérêts du peuple alors qu’ils n’ont rien fait pour tenter d’améliorer les conditions socio-économiques des couches défavorisées de la société. Ils étaient prêts à pactiser avec les entrepreneurs véreux, des contrebandiers sans scrupule pour influencer le pouvoir dans la mesure où ils pourraient satisfaire leurs ambitions démesurées.

On refuse de croire à la démagogie des sénateurs ou des députés qui utilisent des manœuvres déloyales, des tractations politiques pour s’enrichir au détriment de la masse populaire des bidonvilles et du milieu paysan qui vivotent péniblement au jour le jour. Ils agissaient comme des gens irresponsables qui ne se soucient guerre à la cherté de la vie et au taux très élevé du chômage chez les jeunes.

On ne pardonnera jamais des parlementaires qui se complotaient avec le secteur mafia de l’élite économique pour créer des troubles ou des manifestations populaires susceptibles de paralyser les activités économiques afin d’influencer le pouvoir dans ses prises de décision. Et, ils sont conscients que ce sont les plus démunis qui vont subir les conséquences de leurs actions malhonnêtes.

On ne soutiendra jamais un secteur de l’opposition politique qui préfère détruire au lieu de s’asseoir ensemble pour discuter sur les véritables problèmes de notre société et proposer des solutions durables et responsables.

On encourage tous ceux et celles qui militent de s’engager dans une structure politique et démocratique qui a une représentation régionale, départementale et nationale. Cette structure doit être en mesure de proposer des idées constructives autour d’un projet de société chiffré pour prendre le pouvoir.

Tout au temps qu’il n’existe pas une opposition politique crédible et constructive qui offre une alternative sérieuse et responsable aux gens démunis des quartiers populaires, on continue de s’opposer farouchement aux manoeuvres de tous les mercenaires de la politique qui cherchent à jouer le rôle de l’entremetteur entre les entrepreneurs véreux qui veulent maintenir la population désabusée  dans la misère la plus abjecte.

Jean-Marie Mondésir

Citoyen engagé de Dumont

Paroissedumont.tumblr.com

https://portsalutmagazine.wordpress.com/2019/09/10/la-50e-legislature-ne-se-preoccupe-pas-de-lamendement-constitutionnel/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s